Lettre d'Adel à la Présidente

15/11/2020
Adel ime les tilleuls

Lors d’une visite à l’IME Les Tilleuls le 15 octobre, la direction a remis la lettre d’Adel à Marie-Hélène Lespine qui très touchée par ce courrier a rencontré ce jeune adulte  en compagnie de Mme Douady, chef de service.

Adel est très ému et porte le masque lors de cette rencontre avec la présidente. Il parle facilement de ses difficultés, de sa famille et des  activités  qu’il aime pratiquer :

Adel ime les tilleuls

Lors d’une visite à l’IME Les Tilleuls le 15 octobre, la direction a remis la lettre d’Adel à Marie-Hélène Lespine qui très touchée par ce courrier a rencontré ce jeune adulte  en compagnie de Mme Douady, chef de service.

Adel est très ému et porte le masque lors de cette rencontre avec la présidente. Il parle facilement de ses difficultés, de sa famille et des  activités  qu’il aime pratiquer : 

           Yoga,Equitation, Livraison, Balades, Groupe « parole », Piscine,

Il regrette que deux activités aient été interrompues à cause du protocole sanitaire comme l’entretien des locaux et le temps consacré à Emmaüs situé à Esvres.

 Malgré la crise sanitaire et dans le respect des gestes barrières,  M. Perrigouard  précise que les autres activités sont maintenues à ce jour sur l’IME comme le théâtre, la musique, la piscine, le vélo, l’esthétique, la snoezelen, les activités manuelles…

Adel a autorisé la publication de sa lettre :

Le 15/10/2020

Bonjour Madame la présidente,
Je m’appelle Adel S. et je suis à l’IME  les tilleuls  Chambray les Tours depuis 12 années.
Depuis la crise sanitaire et pendant le confinement je me suis beaucoup ennuyé malgré les des éducateurs et de mon séjour à l’IME  durant les vacances scolaires.
Je suis dans une situation compliquée par rapport à ma maman malade et handicapée. J’ai besoin de me reposer dans un endroit calme et où je  me sens en sécurité. La situation actuelle me pèse beaucoup, je souhaite faire des stages pour pouvoir préparer mon moment un avenir en tant qu’adulte.
Je suis parfois violent avec ceux qui m’entourent parce que je me retrouve bloquer par le manque de places en  foyer de vie et la crise Covid. Cette situation me rend triste et je veux avancer dans ma vie.
Il y a quelques années j’ai dû être hospitalisé (en 2016) parce que j’ai fait une grosse crise de colère et j’ai posé des actes de violence envers mes éducateurs et le matériel de lien de l’IME.
J’ai très peur que ça recommence même si depuis quelques temps je me contrôle un peu mieux. Pour ne pas que la situation empire, je fais appel à vous pour que vous puissiez me trouver une solution pour ma vie future en foyer de vie et que je puisse rester calme pendant toute la période d’attente.
Adel
Adhérer à l'association