ADAPEI 37 – Le Petit Pausailleur : 3 points pour y voir clair !

16/11/2020
logo adapei png
1/ Le 12 août 2020, le Petit Pausailleur a décidé unilatéralement de ne plus recevoir les personnes handicapées relevant de l’ADAPEI. Cette décision va à l’encontre de la philosophie de l’ADAPEI qui accueille chaque jour 1 000 personnes en situation de handicap. L’ADAPEI a donc décidé de mettre fin à la convention d’occupation de son site de la Bellangerie, laissant au Petit Pausailleur jusqu’au 31 janvier pour trouver un nouveau site lui permettant de  continuer son activité.

1/ Le 12 août 2020, le Petit Pausailleur a décidé unilatéralement de ne plus recevoir les personnes handicapées relevant de l’ADAPEI. Cette décision va à l’encontre de la philosophie de l’ADAPEI qui accueille chaque jour 1 000 personnes en situation de handicap. L’ADAPEI a donc décidé de mettre fin à la convention d’occupation de son site de la Bellangerie, laissant au Petit Pausailleur jusqu’au 31 janvier pour trouver un nouveau site lui permettant de  continuer son activité.

2/ Lors de la réunion au Conseil Départemental, l’ADAPEI a proposé un délai supplémentaire de 3 mois au Petit Pausailleur, en décalant son déménagement jusqu’au 30 avril 2021. Le Conseil Départemental a lui demandé de repousser le délai au 31 décembre 2021.

3/   La présidente de l’ADAPEI réunira mi‑novembre le Bureau pour décider du délai maximum laissé au Petit Pausailleur pour déménager, ainsi que des garanties qui lui seront demandées en cas d’accord.

Adhérer à l'association